Continuité pédagogique – Témoignage de Bastien GIOVANNELLI, en formation de Responsable de Chantier BTP à CESI

Publié le

Dès l’annonce gouvernementale du 16 mars, le CESI a proposé une alternative pédagogique en ligne. Bastien GIOVANNELLI, apprenti chef de chantier au sein de l’entreprise SPIE BATIGNOLLES MALET et en formation à CESI École Supérieure de l’Alternance vous partage son expérience sur la pédagogie active de l’école. Elle lui permet de maintenir la formation à distance dans ce contexte particulier.

Après les annonces de confinement annoncées par le gouvernement afin de lutter contre la COVID-19, comment ont réagi les équipes CESI ?

Les équipes CESI ont réagi rapidement en proposant les interventions de formation à distance via le logiciel TEAMS. Des liens de connexion nous ont été rapidement envoyés. Nous n’avons raté aucun cours !

Comment CESI t’a accompagné dans la mise en place de ta formation à distance pendant ce confinement ?

Grégory et Magali (Responsable pédagogique et Responsable administrative) ont toujours été disponibles, via Teams, mail ou par téléphone.

Que penses-tu de cette expérience en full digital ? Quels sont pour toi les avantages et les inconvénients ?

Cette expérience en full digital nous a permis de ne pas prendre de retard sur la formation compte-tenu du contexte sanitaire et des annonces du gouvernement. On n’a pas perdu en qualité de travail et on a continué à avancer, et je n’ai pas la sensation d’avoir perdu du temps sur l’obtention de mon diplôme. Mais pour moi, elle n’est pas à faire sur du long terme. J’ai hâte de retourner au campus.

Il manque cette partie échange avec les intervenants et le reste de la promotion qui n’est pas le même à distance qu’en présentiel. C’est plus dur d’écouter un interlocuteur derrière un écran, on a davantage tendance à « décrocher ». Certaines matières se prêtent également moins bien au distanciel : la lecture de plans a été très complexe via l’ordinateur, ou le smartphone.

Heureusement, pour notre second cours de lecture de plans, nous avons reçus les plans par courrier !

Pour moi, mis à part l’absence de trajet, le confort de la maison, et le fait de se faire un café dès qu’on en a envie, il n’y a pas d’autres avantages au distanciel.

Comment ton entreprise a réagi face aux mesures de confinement ?

Chez MALET, l’activité a été arrêtée dès l’annonce du gouvernement du 16 mars.

Les chantiers ont ensuite repris au cas par cas en fonction des matériaux, du matériel et de la main d’œuvre que nous avions à disposition.

En tant qu’apprenti, je n’ai pas été oublié, j’avais des messages de mon chef de chantier toutes les semaines pour garder le lien. À ma grande surprise, mon directeur d’agence a également pris de mes nouvelles pour savoir comment j’allais et comment je vivais la situation.

J’ai repris au bout de 2 mois. Ça a mis un petit coup d’arrêt à ma progression en entreprise ! Ça a été un peu pénalisant pour le développement de mes missions d’encadrant, mais je n’y pense pas et je continue à avancer !

Pour en savoir plus sur la formation Responsable de Chantier BTP à CESI, cliquez sur le bouton suivant :

Journée Portes Ouvertes Journée Portes Ouvertes Journée Portes Ouvertes
Journée Portes Ouvertes

Portes Ouvertes Digitales

SAMEDI 5 DÉCEMBRE DE 10h à 12h

Venez vivre en LIVE l’expérience CESI.

Découvrez les pédagogies de nos écoles.

Échangez avec nos équipes.